Grand dénouement pour une équipe incertaine en octobre

Par Marc Désilets - Hockey Abitibi-Témiscamingue-lundi 08 Avr 2019

La Foire du camionneur de Senneterre-Barraute pee-wee B a été la seule équipe de l’Abitibi-Témiscamingue consacrée lors des Championnats interrégionaux 2019, dimanche à Mirabel, au terme d’une saison de rêve qui avait débuté dans l’incertitude la plus totale.

La formation dirigée par Mike-Randy Awashish y est allée d’une poussée de quatre victoires en cinq sorties ce week-end pour mériter la bannière de championnat de cette prestigieuse compétition mettant à l’oeuvre les champions de sept régions de l’Ouest du Québec. Une victoire finale de 4-0 aux dépens des Frontaliers de Hull (Outaouais) a mis la touche à une saison de rêve pour cette formation composée de trois joueurs de Senneterre et de huit hockeyeurs algonquins du Lac Simon.

Chris Papatie (but vainqueur en fin de première période), Konnan Awashish, Braxton-Lee Pien et Samson Wabanonik ont marqué pour les vainqueurs. Tristan Paquin a réalisé le jeu blanc devant sa cage. Ce gain était en quelque sorte une revanche pour la seule défaite subie par la Foire du camionneur en fin de semaine. Vendredi midi, les Frontaliers avaient inversé les rôles en l’emportant 4-1.

Dans les faits, il s’agit d’un grand dénouement pour cette équipe dont la saison avait bien mal débuté, alors qu’aucun entraîneur n’avait signalé d’intérêt pour prendre charge de l’équipe. La même équipe n’avait même pas terminé la saison précédente en raison du climat d’instabilité qui y régnait. Mais l’entrée en scène de l’entraîneur Mike-Randy Awashish, tout juste avant la saison régulière, a complètement changé le destin de ce groupe de joueurs qui a ensuite pratiquement tout raflé sur son passage, dont les tournois NAP du Témiscamingue et Ti-Cass de Senneterre.

«Dans les faits, nous avions eu beaucoup de mal à trouver un entraîneur pour cette équipe, a rappelé le coordonnateur de l’Association du hockey mineur de Senneterre-Barraute, Guy Chayer. Après avoir su dans quelle équipe évoluerait son fils, Mike-Randy s’est finalement proposé pour en devenir l’entraîneur.»

Guy Chayer se réjouissait lorsqu’il parlait de la conquête de leur équipe pee-wee B, dimanche soir. Pour lui, c’est ni plus, ni moins l’histoire d’un entraîneur qui a su inspirer 11 jeunes joueurs de hockey, issus de deux milieux, à travailler dans un but commun.

«Mike-Randy a été un grand rassembleur. Il y avait un gros tournoi autochtone à Val-d’Or ce week-end et on sait que ces tournois sont très importants pour nos joueurs autochtones. Mais tous ont quand même fait le choix d’aller à Mirabel ce week-end. Tous ces joueurs sans exception étaient dédiés à la cause de leur entraîneur», d’ajouter Guy Chayer.

Et d’ajouter la gérante de l’équipe, Julie Rousseau, au sujet de son entraîneur-chef: «Les jeunes l’ont adoré et quand il devait s’absenter, il manquait à l’équipe. Mike-Randy a su leur montrer des choses au niveau du hockey, mais aussi tellement plus que ça avec son côté humain qui a été son point fort. Il a su instaurer un climat de confiance entre les jeunes et lui, mais aussi envers les parents. Il est définitivement le meilleur coach que j’ai jamais vu. Pas de pression sur les jeunes, l’objectif était seulement de s’amuser en travaillant tous ensemble», a-t-elle louangé.

Quelle belle histoire que celle de la Foire du camionneur pee-wee B!

La Foire du camionneur de Senneterre-Barraute, championne des Interrégionaux 2019 à Mirabel, dimanche dernier.

Gros dimanche de travail pour Chris Papatie qui a inscrit le but vainqueur en finale. Il avait aussi enfilé un truc du chapeau en demi-finale dans une victoire de 4-1 contre la Mauricie.

Tristan Paquin a conclu sa saison avec un blanchissage en finale des Championnats interrégionaux 2019 à Mirabel.

Scène croquée pendant un temps d’arrêt du match de vendredi face à l’Outaouais. L’entraîneur-chef Mike-Randy Awashish (à gauche) était notamment assisté sur le banc par son adjoint Lucien Wabanonik, ancien chef de la Nation Anishnabe de Lac Simon.