Alarme La Sar gagne le Marathon midget de Boisbriand à la sauce hollywoodienne

Par Marc Désilets - Hockey Abitibi-Témiscamingue-vendredi 26 Avr 2019

La formation midget A d’Alarme La Sar a étiré sa saison d’un mois après la conclusion des championnats régionaux et le jeu en aura valu la chandelle puisque la formation lasarroise a remporté le Marathon midget de Boisbriand, le week-end dernier. Il s’agissait d’un des derniers tournois fédérés à l’affiche dans le calendrier 2018-2019 d’Hockey Québec.

Une fin de saison un peu surréaliste pour l’équipe dirigée par Tommie Beaupré, puisque 48 heures avant le coup d’envoi du tournoi, l’équipe n’était même pas au tableau des équipes participantes.

«C’est en fait un des tournois auxquels nous devions participer en début de saison, a rappelé Tommie Beaupré. Mais en raison d’un malentendu à l’interne, notre inscription n’a pas été traitée, et nous nous en sommes rendus compte seulement un mois avant le tournoi. Devant ce fait, nous avons été placés sur la liste d’attente. C’est finalement lorsqu’une équipe de Gatineau a annulé sa participation quelques jours avant le tournoi qu’on nous a offert d’intégrer la compétition. Il a fallu réagir rapidement avec un délai de moins de 48 heures pour réserver chambres et autobus. Malgré ce court délai, il nous manquait un seul joueur! Qu’on parvienne à gagner ce tournoi, c’est un vrai scénario d’Hollywood», a résumé Tommie Beaupré, saluant au passage l’engagement de ses joueurs.

Et remporter ce tournoi, rappelle-t-il, n’est pas une mince tâche avec la présence de 12 équipes, dont plusieurs solides qui provenaient de la région Laurentides-Lanaudière.

«Ils appellent ça le marathon, parce que c’est justement un tournoi qui peut t’amener au final à jouer six matchs en trois jours. Et nous sommes parvenus à remporter nos six matchs, en affrontant de solides équipes, comme les Concordes de Mirabel qui étaient 20-4 dans leur ligue, où les Draveurs de Mont-Laurier qui avaient une fiche de 18-9», ajouté le pilote.

En finale, les Lasarrois ont vaincu les Chevaliers de Lachenaie au compte de 4-1, sur une performance de deux buts et une aide de Félix Parent-Bruneau. Miguel Pronovost et Marc-Antoine Gagné ont aussi noirci la feuille de pointage. Parent-Bruneau (2 buts), Gagné (1 but 1 aide) et William Corriveau (2 aides) avaient récolté deux points chacun en demi-finale dans une victoire de 4-3 sur Mirabel. En quart-de finale, Zachari Turbide avait quant à lui préparé les buts de Gabriel Genesse et Raphaël Parent dans un triomphe de 2-1 sur Mont-Laurier.

Leurs trois premiers matchs se sont soldés par des gains de 3-1 sur les Olympiens de Shawinigan-Sud, 4-2 sur les Bastions 3 de Blainville et 6-0 sur l’équipe hôtesse, les Centurions de Boisbriand/Ste-Thérèse.

En six départs, le gardien Maxime Goulet aura donc alloué huit buts pour une moyenne de 1,33 par rencontre. Rappelons qu’Alarme La Sar avait terminé 3e à la Coupe Créations dynamiques (régionaux), en subissant deux revers crève-coeur à ses deux derniers matchs contre Fondation l’Ami Honda de Rouyn-Noranda (fusillade) et l’équipe cendrillon du tournoi, le Location Lauzon d’Amos (1-0).

La Foire y était

Dans la division midget B, la Foire du camionneur de Senneterre-Barraute était également de ce Marathon midget. Après une victoire d’entrée de jeu de 5-2 sur les Cyclones de Joliette-Crabtree (2 buts pour Maxim-Alexandre Fournier et trois passes pour Landon Dumont), l’équipe dirigée par Danio Fournier a subi des revers à ses deux autres parties, 5-3 contre les Bastions 5 de Blainville et 4-0 contre le Garage Roger Lavoie de Chibougamau, subissant ainsi l’élimination.

La bannière des champions midget A du Marathon de Boisbriand a été remise par les organisateurs au capitaine Bastien Beaupré et à ses assistants Philip-Antoine Cliche et Mathieu Boily.